Notre Histoire

Basée à Lay (42) à quelques kilomètres de son berceau d’origine, la Compagnie Française des Crayons perpétue une longue histoire, celle des usines de crayons Conté (création en 1800 à Paris et transfert à Régny (42) en 1856) et Corgié (création à Roanne en 1923).

C’est au XVIème siècle que l’on inventa le crayon, c'est-à-dire « un bâtonnet pour écrire glissé dans un étui de bois ». Mais vers 1795, la guerre prive la France de crayons anglais et allemands et Napoléon Bonaparte charge Nicolas Conté de fabriquer un produit de remplacement satisfaisant.

Broyant du graphite avec de l’argile en poudre, le jeune inventeur à l’idée de faire cuire, comme de la porcelaine, ce mélange dans un four, et obtient une mine utilisable. Il dépose un brevet et reçoit la médaille d’or du jury des Arts et Métiers en 1800. Cette nouvelle méthode se répand rapidement et est adoptée par tous les fabricants de crayons.

Ce processus de fabrication n’a guère changé aujourd’hui.

Contrairement à une idée reçue, on ne fait pas un trou dans un bout de bois pour y enfoncer la mine !